Foire aux questions

Locataire, je constate un dégât des eaux. Que dois-je faire ?

Les droits du locataire

Prenez les mesures urgentes : coupez l’eau si nécessaire, séchez... conservez les biens endommagés pour faire la preuve de votre préjudice.

Prévenez immédiatement votre bailleur ou l’agence immobilière qui gère le bien. Si nécessaire, informez également le gardien, si l’immeuble en possède un, le voisin si le désordre paraît venir de chez lui, voire le syndic de la copropriété.

Déclarez le dégât des eaux à votre assurance : vous pouvez utiliser un constat amiable si votre assureur le met à votre disposition. Transmettez votre déclaration de sinistre par lettre recommandée ou remettez-le à votre assureur contre un récépissé. La déclaration de sinistre doit intervenir dans les 5 jours du dégât des eaux.

De son côté, le propriétaire (ou l’agence immobilière) informera le syndic de copropriété et le voisin, si le bien et en copropriété et si le sinistre semble provenir de chez le voisin. Il déclarera le dégât des eaux à sa propre assurance.

En fonction de la gravité du dégât des eaux, une recherche de fuite ou une expertise pourra s’avérer nécessaire.

Remarque : il existe des conventions entre les assureurs, qui déterminent l’assureur qui indemnisera les dégâts occasionnés.