Nos fiches

Les impôts locaux

Droit de préemption / Servitudes / Impôts locaux

Tout propriétaire ou occupant d’un logement est redevable de la taxe foncière et/ou de la taxe d’habitation.

Ces deux taxes sont établies pour l’année entière d’après les éléments existant au 1er janvier de l’année d’imposition, peu importe si un changement a lieu en cours d’année (vente, déménagement…).

La taxe foncière

• Le redevable
Légalement, seul le propriétaire du logement (résidence principale ou secondaire) est redevable de la taxe foncière.

• Les biens exonérés et la durée

  • - Constructions nouvelles : deux ans après l’achèvement ;
  • - Logements économes en énergie : 50 à 100 % sur délibération des communes, pendant cinq ans minimum.

La taxe d’habitation

• Le redevable
La taxe d’habitation est due par toutes les personnes (propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit) qui disposent d’un local meublé au 1er janvier de l’année d’imposition.

• Les abattements concernant la résidence principale

  • - Obligatoire : 10 à 15 % pour charges de famille;
  • - Facultatif : 1 à 15 % selon les communes.

Exonération commune à la taxe foncière et à la taxe d’habitation

Sous certaines conditions, les personnes âgées ou invalides de condition modeste bénéficient d’un dégrèvement si leurs revenus n’excèdent pas un certain montant : 16 409 € pour un couple sans personne à charge.

Remarque : les personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’une exonération de taxe foncière ou de taxe d’habitation peuvent demander à bénéficier d’un plafonnement en fonction de leurs revenus.