Nos fiches

Le crédit d’impôt de transition énergétique : cas général

Les crédits d'impôts

MaPrimeRénov : cas général

MaPrimeRenov a remplacé le CITE pour les dépenses payées à compter du 1er janvier 2020 pour les ménages les plus modestes. Le CITE perdure cependant pour l’année 2020 mais ne concerne plus que les autres ménages propriétaires de leur habitation principale, sous conditions de ressources.

Les bénéficiaires

Les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux copropriétés pour des travaux dans les parties communes.

Immeubles concernés

L’immeuble doit être situé en France.

Dépenses visées

Matériaux d'isolation thermique des parois vitrées, matériaux d'isolation thermique des parois opaques, équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses ou à l'énergie solaire thermique, pompes à chaleur, autres que air / air, équipements de raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid, et droits et frais de raccordement, équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires, audit énergétique, dépose de cuve à fioul, équipements de ventilation mécanique contrôlée à double flux, le système de charge pour les véhicules électriques. Des forfaits sont prévus pour favoriser la disparition des passoires énergétiques et les rénovations globales de logement.

Depuis le 1er juillet 2021, les usufruitiers et les nus-propriétaires peuvent bénéficier de MaPrimeRénov pour financer les dépenses de rénovation du logement qu’ils occupent eux-mêmes à titre de résidence principale.